Category:Extruders/fr

From RepRapWiki
Jump to: navigation, search
The extruder with all parts named
This is a 'standard' (wade's like) extruder with all parts named.

Les Repraps Darwin et Mendel ont été conçus pour extruder du plastique PLA. Les gens ont développé de nombreuses façons d'améliorer l'extrudeuse d'origine. Il n'a pas fallu longtemps avant que les gens commencent à essayer de faire extruder d'autres matières comme l'ABS et même du glaçage délicieux : Frostruder [1] . Les forums de RepRap : "Frostruder MK2 = extrudeuse granulaire?" [2] .

Pour extruder du filament de plastique, vous devez forcer la matière première (généralement un filament de 1,75mm ou 3mm de diamètre ) grâce à l'entrainement de la "partie froide" de l'extrudeuse, à travers la "sortie chaude" de l'extrudeuse et de la buse à une vitesse raisonnable en premier, sur la plate-forme de construction (parfois chauffée), puis couche par couche sur la pièce elle-même.

La «partie froide» est habituellement la plus grande partie de l'extrudeur. Elle comporte souvent l'entrainement proprement dit sur un axe et supporte le reste des pièces. Dans certains cas la "partie froide" est divisée en deux parties : une partie fixe composée de la bobine de plastique et de son support qui est reliée à la partie mobile par un tube flexible. C'est une conception plus légère pour faciliter le mouvement de la partie mobile. L'entraînement est un moteur qui fait tourner une roue moleté ou dentée contre une plaque de pression ou un roulement d'appui avec le filament forcé entre eux. Habituellement, le moteur est orienté vers la roue dentée pour augmenter le couple disponible et le contrôle d'extrusion (finesse). L'engrenage peut être un pignon 3D imprimé et une couronne, une roue à vis sans fin et une couronne ou une boîte de vitesses d'un moteur (plus cher). Après des essais avec des moteurs DC qui n'ont pas atteint la répétition requise, les moteurs pas à pas sont presque universellement utilisés. Les servomoteurs sont une option mais ce n'est pas dans l'air du temps. La dernière fonction pour garder la "partie froide" froide est une le refroidissement. Avec la proximité de la «sortie chaude", plates-formes de construction éventuellement chauffés et cloisonnement, il est parfois nécessaire d'avoir plus de refroidissement passif ou actif de la partie froide. Dissipateurs de chaleur et ventilateurs sont souvent utilisés. Le refroidissement à eau et le refroidissement à effet Peltier est également discuté. Une grande partie de cette masse est généralement fabriqué à partir de pièces 3D imprimés et la température est maintenue dans des limites sûres.

La "partie froide" est reliée à la "sortie chaude" à travers une coupure thermique ou isolant (le tube Bowden si utilisé est du côté froid de cette coupure thermique). Ce doit être rigide et assez précis pour passer le filament de façon fiable d'un côté à l'autre et aussi empêcher une grande partie du transfert de chaleur. Les matériaux choisis sont généralement en plastique PEEK avec revêtement de PTFE ou PTFE avec des supports en acier inoxydable mécaniques ou une combinaison des trois.

La "sortie chaude" est la partie active de l'imprimante 3D. Elle fond le filament et lui permet de sortir de la petite buse pour former une fine et mince couche collante de plastique qui adhère sur la matière où elle est déposée. La sortie chaude est habituellement fabriqué en laiton bien que parfois en verre ou en aluminium. Elle est constituée d'un cylindre avec une zone de fusion ou chambre près de l'extrémité fermée par une buse fixe ou amovible avec un diamètre typiquement de 0,3 mm à 1,0 mm. Les buses actuelles sont de 0,5 mm. Autour de la pointe du tube, nous trouvons le moyen de chauffage. Soit un composant chauffant ou un fil résistif. La chaleur nécessaire est de l'ordre de 20 W et des températures autour de 150 à 250 degrés centigrades sont typiques. Pour l'asservissement de la température de la buse, une thermistance est généralement fixée à proximité de la buse avec un thermocouple et du matériel de commande approprié. Des matériaux à haute température sont nécessaires ici et comprennent les métaux, les ciments et les colles, les matériaux de verre et de fibres minérales, PEEK , des PTFE et bande de Kapton.

This category currently contains no pages or media.